Organisation des Témoins de Jéhovah

Fond

survenir

L’organisation des Témoins de Jéhovah a été créée en Pennsylvanie vers la fin du 19 par un petit groupe d’étudiants de la Bible dirigé par Charles Taze Russell. Russell était déçu par le christianisme qu'il connaissait bien. Il a prétendu qu'il s'était écarté du christianisme du premier siècle tel qu'il l'avait lu dans la Bible. La Watch Tower Tract Society de Zion a été fondée à 1884. La société était préoccupée par la publication et la distribution de littérature biblique qui se caractérisait par une forte attente de la fin des temps et la venue du royaume de Dieu. Aujourd'hui, le groupe religieux compte plus d'un million de membres 8,3 actifs dans les pays 240. Aux Pays-Bas, l'organisation des Témoins de Jéhovah est active depuis le début du XXe siècle. Les Pays-Bas comptent un peu moins que les témoins de Jéhovah actifs sur 30.000.

Structure organisationnelle

La principale entité juridique utilisée aujourd'hui par l'organisation des Témoins de Jéhovah est la Watch Tower Bible et Tract Society of Pennsylvania. Son siège se trouve à Warwick, dans l’État de New York aux États-Unis. Les Témoins de Jéhovah pensent que leur organisation a été formée après celle des congrégations chrétiennes du premier siècle.

Organe directeur

L'organisation mondiale des Témoins de Jéhovah est dirigée par le Conseil d'administration. Il s'agit d'hommes âgés qui se considèrent comme nommés par Dieu dans cette position. Le Conseil d’administration vit et travaille au siège de Warwick, aux États-Unis, et dirige l’organisation hautement hiérarchisée. Les témoins de Jéhovah estiment que le Conseil d’administration est le «canal» par lequel Jéhovah fait connaître sa volonté.

Branches

Sous la supervision du Conseil d’administration, l’organisation est gérée par le biais de succursales. Chaque succursale supervise un pays ou une région spécifique et est dirigée par un comité de succursale. Les membres d'un comité de branche sont nommés par le conseil d'administration. Il existe actuellement plus de succursales 90 dans le monde. Une succursale s'appelle également "Bethel" (Maison de Dieu).

Les municipalités

Les congrégations sont des groupes de témoins de Jéhovah et constituent le fondement de l'organisation. Les municipalités sont organisées en groupes, appelés «cercles». Les congrégations au sein d'un "cercle" sont visitées par le "surveillant de circonscription", représentant de la succursale, qui s'occupe des municipalités qui lui sont attribuées et veille à ce qu'elles se conforment aux règles théocratiques de l'organisation. Les surveillants circulaires sont nommés par le Conseil d’administration.

Les éditeurs

Les membres de la congrégation sont appelés "éditeurs" et s'appellent mutuellement "frère" et "soeur". Si quelqu'un n'est pas encore baptisé, mais participe au travail d'évangélisation mené par une organisation, cela s'appelle un "prédicateur non baptisé". Le baptême est perçu comme le symbole que "quelqu'un s'est engagé envers Jéhovah (Dieu)" et signifie qu'il s'est engagé à organiser les Témoins de Jéhovah.

Aînés et Serviteurs

Dans chaque congrégation de Témoins de Jéhovah, un groupe d'anciens est en charge. Ils sont assistés dans leurs fonctions par des "serviteurs du ministère". Au sein de l'organisation des Témoins de Jéhovah, une femme ne peut jamais devenir un ancien ou un «serviteur ministériel». Les anciens sont nommés "bergers" pour s'occuper de leur congrégation. Leurs responsabilités incluent l'organisation du travail d'évangélisation, l'organisation de réunions et d'études bibliques, la fourniture d'un soin spirituel à la congrégation et la supervision du respect des normes (strictes) et des directives de l'organisation.

Les devoirs et responsabilités des "agents du ministère" comprennent: lire, utiliser le matériel de sonorisation pendant les réunions, superviser les réunions, nettoyer et entretenir la Salle du Royaume (le lieu où les Témoins de Jéhovah sont invités à comparaître). le culte vient ensemble).

Un éditeur masculin peut faire des progrès spirituels en devenant d'abord un serviteur ministériel, puis en devenant un ancien. Que quelqu'un soit éligible à un rendez-vous dépend de sa capacité à respecter certaines qualifications et directives "bibliques". Au sein de l'organisation, on pense que les anciens et les serviteurs du ministère sont nommés "par l'esprit". La direction du Saint-Esprit est assumée lorsque la prière est considérée si quelqu'un respecte les directives bibliques.

Lorsqu'une personne est éligible à devenir un aîné, le corps des anciens fait une recommandation et l'envoie à la branche où il est déterminé si la personne recommandée peut être nommée.

Aspects de la doctrine qui influencent les situations d'abus sexuel

La Bible comme "Parole de Dieu"

Pour les Témoins de Jéhovah, la Bible est la base de ce qu’ils croient et de la façon dont ils vivent leur vie. Cette Bible est vue par eux comme la "Parole de Dieu" inspirée. Ils lisent littéralement la Bible et comprennent le texte tel qu'il est expliqué par le Conseil d'administration par le biais de publications. De nombreux textes de la Bible sont lus comme une prédiction de l'avenir qui se réalisera dans cet avenir et à l'avenir. D'autres textes sont considérés comme des directives éternellement valables pour savoir comment vivre. Les témoins individuels de Jéhovah ne sont pas autorisés à expliquer la Bible à leur propre discrétion, ce qui est différent de la doctrine organisationnelle. La politique de l'organisation est également basée sur la Bible, telle qu'interprétée et expliquée par le Conseil d'administration.

Principe d'autorité et d'obéissance

Le principe de l'autorité est au cœur de la doctrine. Il est basé sur le texte du verset 1 de 11 Corinthians Corinthians, dans lequel il est écrit que "le Christ est la tête de chaque homme. Et l'homme est la tête de la femme et Dieu la tête du Christ. Les femmes doivent être soumises à leurs maris et les enfants à leurs parents. Les membres de l'Église sont censés obéir aux anciens et les anciens et le reste de la congrégation doivent obéir aux dirigeants de l'organisation. Au sommet se trouve le Conseil d'administration, qui s'identifie avec "l'esclave fidèle et discret, nommé par son maître (Jésus) sur ses serviteurs" et constitue donc le canal par lequel Dieu fait connaître sa volonté aux disciples. (Matth.3: 24). L'obéissance à l'organisation est perçue comme une obéissance à Dieu.

Position des femmes dans la commune

Les femmes ne sont pas autorisées à enseigner dans l'église. Ils ne sont pas autorisés à exercer une autorité sur les Témoins de Jéhovah de sexe masculin baptisés. Ils ne sont pas nommés à des postes de direction dans la municipalité et ne peuvent s'ingérer dans les affaires municipales. On s'attend à ce qu'ils se tournent vers leurs maris pour obtenir des conseils spirituels.

Séparé du monde

Les témoins de Jéhovah sont instamment priés de se tenir à l'écart du monde. Selon la Bible, Jésus a déclaré que ses disciples "ne font pas partie du monde". De plus, selon la doctrine, Satan est le dirigeant de ce monde. Les Témoins de Jéhovah ne prennent donc pas de position politique. L'interaction sociale avec des personnes extérieures à l'organisation est limitée autant que possible. Les personnes extérieures à l'organisation sont qualifiées de "mondaines" et les personnes "qui ne sont pas dans la vérité".

Loi laïque contre loi biblique

Romains 13: 1 stipule que tout le monde doit être "soumis aux autorités supérieures, car il n'y a pas d'autorité qui ne vienne de Dieu; les autorités existantes ont été placées par Dieu dans leur position relative ". Sur la base de ce texte, les témoins de Jéhovah doivent obéir aux lois du pays dans lequel ils vivent ou résident. Cependant, lorsque ces lois entrent en conflit avec la doctrine de la foi, le texte d'Actes 29: 5 prévaut: "Nous devons obéir à Dieu en tant que souverain plus que les hommes." Les règles internes propres, perçues comme venant de Dieu, ont donc priorité sur les lois laïques. L'article sur ses propres lignes directrices qui influencent la réponse organisationnelle face aux abus sexuels est discuté plus en détail abus sexuel avec des témoins de Jéhovah.

Règles morales en matière de sexualité

Les Témoins de Jéhovah ont une morale sexuelle stricte. Le sexe n'est autorisé qu'entre un homme et une femme mariés. Aucun type de sexe n'est autorisé en dehors du mariage. Pas la masturbation non plus. Et bien que l'organisation ne mentionne pas de détails spécifiques, elle montre que tous les actes sexuels ne sont pas autorisés dans le mariage non plus.

Exclusion

L'organisation des Témoins de Jéhovah utilise le recours à l'exclusion. Un témoin de Jéhovah baptisé qui enfreint les règles morales de l'organisation et ne se repent pas est exclu. Les Témoins de Jéhovah ne peuvent alors plus contacter cette personne. Une personne exclue perd souvent tout le réseau social, y compris les parents proches, ce qui a de lourdes conséquences.

De même, ceux qui choisissent de ne plus être officiellement Témoin de Jéhovah sont traités comme des exclus.

Note: Les textes bibliques sont cités à partir de la Traduction du nouveau monde de la bible (2017), publié par Watch Tower Bible et Tract Society de New York, Inc.

3 commentaires

  • J'ai lu l'introduction. Une analyse vraiment fiable et objective! Il n'y a pas un mot qui soulève des questions ou des doutes. Je suis l'auteur du livre "Croire en un monde durable" Editeur Pirolo ISBN et épuisé. Des exemplaires d'essai peuvent être commandés entre autres avec les mains Bol.vom 2e! Le livre et le titre suggèrent un synonyme de «royaume de Dieu», du moins dans l'interprétation de moi en tant qu'écrivain. De nouvelles idées spirituelles / religieuses et politiques ont été introduites sur le marché du livre sur le marché du livre à 2002. De plus, à cause de mes contacts de longue date et de mes nombreux contacts ou études sur l'apprentissage et l'organisation des Témoins de Yahovah '' Watchtower Companion '', un chapitre séparé est consacré au mouvement international des Témoins de Jéhovah. «Le corps dirigeant», composé exclusivement d'hommes dirigés par le président Robert Cirenko, à tort et sans aucune preuve, affirme être le «porte-parole» de Jéhovah Dieu, selon ce qu'un secrétaire dicte ce que le directeur prononce! (pour ainsi dire). Tout témoin / organisation ecclésiastique / religieuse de la vérité biblique peut prétendre être en vérité et non "mondain". Il est donc dangereux d’être un disciple du "corps dirigeant" sans aucune preuve; à New York, qui transmet, de manière théocratique et hiérarchique, sa doctrine et ses directives à des sections, également aux Pays-Bas (Emmen), et qui transmet en outre les "enseignements" et les directives aux municipalités, au total, autour de membres baptisés 30.000.
    Et pour certains abus sexuels, cela est traité en interne dans les municipalités au lieu de le signaler à la police et au ministère public. En un sens, les dirigeants des Témoins de Jéhovah ne reconnaissent pas l'autorité d'institutions "mondaines" à leurs yeux à laquelle ils préféreraient ne pas se soumettre. Après tout, ces institutions ne sont pas dans les vérités et appartiennent au monde et ne sont pas placées sous l'autorité spirituelle de Jésus de Nazareth, que ce soit Jéhovah Dieu ou qui que ce soit. Pour une définition possible de Dieu Jéhovah, je me réfère à mon article dans le magazine Teleskoop sur Plazilla et / ou Tallsay. Dieu n'a aucune forme, comme les êtres humains, et aucune volonté personnelle. Et donc le "corps dirigeant" ne peut pas savoir quelle est la volonté de Dieu! DIEU (Grand Inconnu Floater est synonyme de source d'énergie dynamique ou du principe cosmique intrinsèque et autorégulateur de l'énergie spirituelle) responsable de l'origine de l'univers, de la planète Terre, de la plante, de l'animal et de l'homme! La nature est le reflet de qui et de ce que Dieu est mieux et meilleur: DIEU est présent en tout et en chacun avec une énergie spirituelle présente dans chaque cellule vivante! Voulez-vous en savoir plus? Vous pouvez entrer en contact avec moi!

  • J'aimerais vous compléter pour la description correcte et claire de (l'organisation derrière) les témoins de Jéhovah.

    Néanmoins, j'aimerais voir un petit ajout.
    J'ai moi-même grandi dans cette communauté dès mon plus jeune âge et après les années 35, j'ai choisi un mode de vie dans lequel j'ai quelque chose de plus à dire.

    Ce qui me manque et que j'aimerais voir dans votre description, c'est que les témoins de Jéhovah n'ont pas de baptême d'enfants. Que chacun choisisse individuellement de se faire baptiser ou non. Je pense personnellement que c'est l'un des points les plus forts de cette communauté religieuse.

    Je n'ai moi-même aucun problème avec le système d'exclusion, par exemple, puisque j'étais clairement conscient des conséquences de mes décisions personnelles et divergentes.

    Je vous soutiens pleinement dans le cadre de ce site.

    Salutation Remco

  • J'ai été élevé par mes parents dans ce culte
    Avec 18 années hors de la maison et a quitté ce culte
    J'appelle ce culte le plus grand poison de mon enfance

Laisser un commentaire