"Les témoins de Jéhovah retiennent les preuves de maltraitance d'enfants"

Messages médiatiques

Aux Pays-Bas, l’organisation Témoins de Jéhovah a dissimulé pendant des années les informations faisant état d’allégations d’abus sexuels sur enfants. Cela rapporte RTL Nieuws. Les victimes craignent que les rapports ne soient détruits et que les preuves ne soient perdues.

Les Témoins de Jéhovah ont leurs propres tribunaux, des comités avec des "anciens" au sein de la société. Ils jugent les erreurs commises par les membres du mouvement. Ce ne sont pas des punitions sévères: la peine maximale est l'exil.

Selon RTL, il existe des dizaines, voire des centaines de rapports de poursuites internes dans les archives des Témoins de Jéhovah. Il s'agit de cas de témoins de Jéhovah accusés d'abus sexuel, avec des détails ou même des aveux. Mais les documents ne sont pas partagés avec la police. Ce n'est pas la politique de la communauté.

Lire sur: NSA