Les témoins de Jéhovah refusent aux victimes l'accès au dossier

Messages médiatiques

Les victimes d'abus sexuels sur enfants au sein des Témoins de Jéhovah aux Pays-Bas ne sont pas encore autorisées à consulter les données dont l'église dispose à leur sujet. L'organisation a informé l'avocat des victimes par lettre.

Les témoins de Jéhovah ne veulent pas coopérer car ils ne savent pas sur quelle base juridique repose la demande des victimes, écrivent-ils.

VOIR AUSSI: Les témoins de Jéhovah conservent des documents relatifs à la maltraitance d'enfants pendant des années

Treize victimes veulent avoir accès aux «dossiers criminels» que l'église aurait sur leurs cas individuels d'abus. Les auteurs de maltraitance d'enfants au sein des Témoins de Jéhovah sont punis de manière interne au sein de "comités judiciaires". Des rapports en sont conservés avec des détails sur l'affaire et parfois même des aveux des coupables.

Lire sur: RTL Nieuws