Un témoin de Jéhovah écrit une lettre à tous les témoins de Jéhovah aux Pays-Bas

Blog

LETTRE À TOUS LES TÉMOINS DE JÉHOVAH AUX PAYS-BAS D'UN TÉMOIN DE JÉHOVAH

(cette lettre peut également être téléchargée au format PDF)

Pays-Bas, 1 janvier 2019

Chère soeur, cher frère,

Bien entendu, vous n’avez certainement pas oublié que, au cours de l’année écoulée, «notre propre organisation» a toujours été négative dans les médias, tant au niveau international que national, en ce qui concerne la politique en matière d’abus sexuels.

Je vous écris à tous pour vous faire savoir que je suis inquiet, en colère et triste. En effet, bien que la Société ait versé plusieurs millions de dollars en dommages et intérêts, Slave n’a toujours pas voulu reconnaître qu’ils avaient un problème majeur concernant leur politique en matière d’abus sexuels. Il est alarmant qu’aux Pays-Bas également, les frères responsables refusent de faire savoir que pendant des années les dossiers d'abus sont retenus et toute coopération avec le pouvoir judiciaire est refusée. en opposition amère à tout le chapitre 13e de Romains.

En attendant, tout cela a eu pour résultat pas moins de sept places aux Pays-Bas à la même heure en novembre. 19 raids de police sont effectués, entre autres, dans les halls du royaume, comme à Dordrecht, et au siège social à Emmen. Deux mois plus tôt, on savait déjà que dans Montana (États-Unis) a demandé à la Société un juge représentant au moins 30 millions de dollars. de ne pas avoir signalé à la justice des infractions pénales graves. À la maison cet été, il a été annoncé que les témoins de Jéhovah dans une affaire contre un certain Samet G. avaient refusé de fournir des dossiers cruciaux au ministère public, ce qui aurait vraisemblablement entraîné une peine moins sévère pour l'auteur. Comment les sœurs et frères ordinaires répondent-ils à des messages comme celui-ci?

J'ai remarqué qu'avec toutes ces informations, la plupart de mes frères et sœurs tombent dans un silence inconfortable ou tentent de l'ignorer simplement lorsque ce sujet est abordé, sous le prétexte de "quelque chose de plus positif".

Les temps ont clairement changé. Là où, il y a dix ans, on parlait presque du même sujet avec un enthousiasme presque cynique pour les fruits babyloniens de l'Église catholique, à la fois dans des conférences et à la table basse, le sujet semble maintenant si terriblement d'actualité maintenant qu'il l'est encore aujourd'hui. être. Les rares occasions où le sujet est néanmoins soulevé, peut-être en raison d'un rapport de presse récent ou d'un responsable essentiel, il semble que la plupart de nos réponses peuvent être divisées en quatre grandes catégories. Après avoir décrit ces quatre réponses types, je vais essayer de démontrer pourquoi les réponses énumérées dans le présent mémoire sont finalement destructives et entravent sérieusement une approche adéquate du problème actuel.

Les quatre réponses sont:

  1. Nous ne savons jamais ce qui est tout à fait vrai. Il devait y avoir quelque chose qui n'allait pas quelque part, mais gardons la confiance en l'organisation.
  2. Concentrons-nous sur quelque chose de plus positif, nous ne pouvons rien y faire.
  3. Vous savez que tous les médias sont entre les mains de Satan et que, à l'heure de la fin, nous pouvons nous attendre à ce genre de diffamation de la part de ceux qui nous haïssent, veuillez ne pas faire attention aux rumeurs et à la diffamation qui sont causées uniquement par des apostats et des ennemis de la vérité est répandue dans le but de nous faire trébucher. Vous ne croyez pas ces absurdités, n'est-ce pas? Si tel est le cas, Satan vous a déjà mis dans le bon chemin!
  4. Oui, en effet, ce n'est pas vrai, mais oui, les frères sont aussi des personnes imparfaites et Jéhovah va tout corriger à ce moment-là, continuons simplement à faire confiance à cela.

Raisons pour lesquelles ces réactions sont réellement destructives:

  1. L'argument de l'ignorance ne peut pas être appelé valide. En tant que chrétien, la Bible nous encourage à enquêter sur toutes choses (1 Thess. 5: 21). Bien sûr, personne ne connaît tous les détails de chaque cas d'abus, mais chaque témoin peut en principe prendre conscience de la politique appliquée par la classe d'esclaves et des problèmes que cette politique a causés et a mis entre les mains des pédophiles et des violeurs ces dernières années. Juste le site https://www.reclaimedvoices.org offre une mine d'informations à ce sujet, tandis que le quotidien national Trouw a rassemblé sur son site Internet un fichier contenant les informations les plus importantes sur l'actualité nationale au cours de l'année écoulée.Pour ceux qui pourraient être intéressés par des informations plus internationales, je renvoie au site Internet de la société totalement indépendante. Commission royale australienne qui avaient déjà constaté dans 2015 que plus de 10 cas d'abus commis contre 1000 n'avaient pas été signalés à la justice par les témoins de Jéhovah et TrouwL'argument de l'ignorance a donc été supprimé, de même que la confiance dans la lutte contre les abus sexuels au sein de l'organisation. Pour beaucoup, cette confiance était basée sur l'ignorance susmentionnée. Ignorance parce que, à ce jour, la société n'a publié aucune information ni déclaration concernant sa propre part dans la société. Confiance qui a été violée par le manque de responsabilité pour des montants parfois énormes qui ont été versés aux colonies et des dommages causés, entre autres, par vos contributions volontaires! Une organisation qui ne fait pas preuve d'ouverture sur ce point ne mérite pas de faire aveuglément confiance à ses membres à cet égard.
  2. Bien sûr, il y a beaucoup plus de choses positives dans le monde que quelque chose d'aussi triste que les abus sexuels. Nous préférerions bien sûr commencer une étude biblique ou aimer socialiser avec nos frères et sœurs lors du prochain congrès international aux Pays-Bas. Compréhensible. Mais la tâche de chaque chrétien n'est-elle pas avant tout de se lever contre tous les types de personnes qui pourraient avoir été confrontées à des violences sexuelles, qu'elles aient été commises ou non par quelqu'un de l'intérieur de l'organisation? N'avons-nous pas tous le devoir chrétien de charité d'écouter leur histoire, sans pour autant imposer à ces personnes l'obligation de se promener obligatoirement auprès des aînés, qui les ont parfois maltraités? Quand nous disons que nous devrions laisser cela à Jéhovah ou plutôt aux "frères nommés", comment voyons-nous tous ces textes tels que Proverbes 21: 13; Philippians 2: 4; Galates 6: 2; James 2: 26 et Matth. 25: 36? Où est notre propre responsabilité chrétienne dans un tel cas?
  3. Si tous les médias étaient vraiment entre les mains de Satan, quelle serait leur fiabilité? Tour de guet en Réveille toi! Des histoires d'abus cités du camp de l'église catholique? (Voir par exemple le Tour de guet de 22 jamuairi 1989 et de la Réveille toi! tiré de 8 April 1997 (deux des nombreux exemples d’articles parus au cours des dernières décennies). Celles-ci sont toutes basées sur les reportages des médias. N'oublions pas que les abus sexuels sont tellement répandus, dans notre seul pays, qu'en moyenne trois personnes se présentent au Centre pour la violence sexuelle chaque jour, dont un enfant en moyenne. Cela ne témoignerait d'aucun réalisme compte tenu du nombre de rapports que la Fondation seule Reclaimed Voices a reçu (à propos du 300) ce problème ne joue pas avec les Témoins de Jéhovah aux Pays-Bas. Est-ce que cela n’aurait pas plutôt un sens que Satan aveugle certains d’entre nous à une dure réalité et utilise une sorte de dissonance cognitive parmi beaucoup d’autres?
  4. Il ne s’agit pas seulement d’imperfections, les abus sexuels sont un crime grave que les victimes peuvent parfois rester traumatisées tout au long de leur vie. De plus, tout le chapitre 13e de Romains montre qu'il n'y a aucune raison pour que Jéhovah lui désobéisse à cet égard. Je suis convaincu que Jéhovah remettra les choses au clair plus tard, tout comme je suis convaincu que les devoirs chrétiens exposés au point 2 nous concernent tous.

Frères et sœurs, rompez le silence maintenant, ouvrez le sujet à la discussion dans votre congrégation et n'hésitez pas à engager la conversation!

Aidez-nous à transmettre cette lettre au plus grand nombre possible de frères et sœurs, par exemple via Facebook, ou imprimez-la ou lisez-la simplement. Faisons en sorte que nous puissions connecter les victimes, le mouton blessé parmi nous, avec amour et attention. Si vous souhaitez savoir ce que vous pouvez faire concrètement, je vous conseillerais de contacter la seule fondation néerlandaise et belge spécifiquement dédiée aux victimes d'abus sexuels au sein de l'organisation de Jéhovah: VOIX RÉCLAMÉES.

salutations cordiales,

le témoin qui parle (*)

* De Témoin parlant est un témoin actif de Jéhovah lié à l'une des congrégations locales des Témoins de Jéhovah aux Pays-Bas. Il critique la façon dont les témoins de Jéhovah réagissent aux reportages sur des abus sexuels dans les médias, montrant qu'il y a des personnes au sein de l'organisation qui estiment que les abus sexuels devraient être traités différemment.

Blogs de la Témoin parlant articuler l'opinion personnelle de l'auteur. Cet avis personnel ne correspond pas automatiquement à l’avis du conseil d’administration de la Fondation. Reclaimed Voices.

12 commentaires

  • C'est une très belle lettre. Malheureusement, je pense qu'Anton a raison. ("Une question de temps jusqu'à ce qu'il soit exclu") D'autre part, je pense que maintenant que l'auteur reconnaît que la société a tort sur certains points, il va découvrir que c'est sur beaucoup d'autres points . Au moins beaucoup de force, témoin parlant! Merci pour le fait qu'il y a des «moutons» qui n'appellent pas simplement «Meeeh».

  • Je crois que cette chose même doit changer dans les esprits! Mon fils a été agressé par un membre de la famille qui était comme nous. Lorsque mon mari et moi nous sommes approchés ailleurs et que je voulais absolument aller voir les autorités à ce sujet, on m'a dit que je provoquais une scission dans la congrégation! On a constamment dit à mon mari de me maîtriser! J'ai vu toute cette affaire devant les tribunaux et la personne qui a molesté mon fils a été envoyée en prison. La mère de cet agresseur a continué à se rendre ailleurs dans notre congrégation, affirmant que je provoquais un conflit familial ... difficile que mon fils soit changé à jamais par toute cette expérience jws a fait la bonne chose! Ils n'arrêtaient pas de me dire que le processus judiciaire causerait des problèmes à notre famille, à la congrégation et à Jéhovah! Je saurai toujours que malgré ce que quiconque savait ou pensait à propos de la situation, je savais que j'étais ce qui était juste pour mon fils!

  • Ce qui me frappe dans l'article réveillé: l'organisation sait très bien comment agir si des enfants sont agressés par des agresseurs extérieurs à la municipalité, ils doivent être informés qu'ils peuvent faire une déclaration conformément à l'article. Mais des recommandations apparemment complètement différentes s’appliquent au sein de l’organisation.
    Vous frappez le clou avec cette lettre. Je lis vos blogs chaque fois avec la douleur au coeur. Lors de conversations sur ce sujet avec des membres de ma famille qui sont dans la vérité, vous obtiendrez 1 à partir des réponses 4.
    Je pense que l'organisation est vraiment en train de jeter dans ses propres lunettes avec sa décision de ne pas coopérer et d'être aussi cruelle et arrogante envers les victimes. La comparaison avec les pharisiens est imminente.
    Je suis inactif depuis de nombreuses années maintenant et j'ai toujours eu le doute de ne pas revenir à «la vérité», mais tout ce cours de choses m'a fait rater la cible.
    Je pense qu’il est extrêmement intelligent que, malgré votre perspicacité face à l’échec de l’esclave qui élabore les politiques dans cette triste situation, vous pouvez toujours conserver votre foi. Je vous souhaite beaucoup de force pour continuer à parler.
    Et pour toutes les personnes impliquées dans les voix récupérées: attendez. Je souhaite que vous soyez entendu et vu et que la justice suit son cours.

  • Excellente lettre!
    J'ai quitté JW dans 2015. avec lettre de dissociation vérifiée par notaire.
    Salutations de Zagreb, Croatie.

  • Le Conseil d’administration ne peut plus cacher le fait qu’ils protègent les pédophiles des autorités.
    On dit toujours aux membres qu'ils ne doivent jamais faire de reproche au Conseil d'administration et à l'Organisation. Cette culture du silence a causé tant de souffrances et détruit d'innombrables vies.

    Lors de ma dernière école de surveillance itinérante à laquelle j'ai assisté, on nous avait dit que même si les victimes de molestation et leurs familles avaient le droit de dénoncer à la police, elles devaient ailleurs rappeler aux victimes qu'elles feraient des reproches à l'Organisation. Il s’agit d’hypocrite et de violence psychologique et de contrainte exercées sur les victimes.

    Jésus a dit que les vrais chrétiens sont identifiés par l'amour et la miséricorde (John 13: 35; Matthew 23: 23) Comment est-il aimant et compatissant de dire aux victimes de se taire ou d'être exclues? Comment est-il aimant de refuser de communiquer aux autorités des informations susceptibles d'aider à incarcérer un pédophile et de protéger les enfants contre de futurs abus?
    Pourquoi le Conseil d'administration refuse-t-il d'obéir aux lois sur l'information du pays quand le chapitre de Romains 13 stipule que les chrétiens doivent se soumettre aux autorités gouvernementales?

    Les actions du Conseil d’administration montrent clairement qu’ils ne se soucient guère de protéger les enfants ni de demander justice. Matthew 6: 33 dit que Dieu bénit ceux qui cherchent le royaume ET LA JUSTICE.

    http://www.jwfacts.com
    http://www.watchtowerdocuments.com

  • Je ne sais pas où vous obtenez vos informations, mais bon sujet. J'ai besoin de passer un peu de temps à apprendre beaucoup plus ou à mieux comprendre. Merci pour l'info fantastique, je cherchais cette information pour ma mission.

  • Lettre étonnante! Je ressens la même chose. Je reconnais le problème. Nous avons ces différentes réactions parce que beaucoup ne comprennent pas ce problème. Nous devons parler ouvertement aux autres si nous le pouvons. Il faut des personnes spirituelles matures à reconnaître à cause de la vérité que nous avons tant, mais ce problème est si énorme, il y a tellement de choses à changer et ce sera si difficile pour beaucoup. Nous avons donc tous besoin de prier Dieu d'avoir plus de foi, de patience, de compréhension, d'amour et de pardon, pour le meilleur résultat possible.

  • Bonjour, je suis un ancien ancien pionnier spécial et je connais tous les tenants et aboutissants de la façon de traiter ces cas. oui c'est triste que ces choses se passent, j'ai aussi essayé de corriger beaucoup de choses mais en vain. Je ne blâme pas Jéhovah mais quelques-uns ailleurs qui essaient d'imposer des règles bien arrêtées et qui paient avec l'argent durement gagné ou d'autres témoins

Laisser un commentaire