Abus sexuels et volonté de dénoncer au sein de la communauté des témoins de Jéhovah

Sans catégorie

La recherche a été commandée par le Centre de recherche scientifique et de documentation du Ministère de la justice et de la sécurité qui a demandé la recherche en réponse à un Motion de la deuxième chambre de Van Nispen et autres (31015 n ° 154). Cette motion (y compris l'utilisation du langage) était le principe directeur de la question de recherche du WODC et donc de notre recherche.

Pour l'étude, les expériences des Témoins de Jéhovah et d'anciens Témoins de Jéhovah en matière d'abus sexuels, qui sont entrés via un point de contact électronique, ont été étudiées. Dix entretiens approfondis avec des victimes et des proches de victimes ont également été menés, l'équipe d'enquête s'est entretenue avec le conseil des Témoins de Jéhovah des Pays-Bas et un représentant de l'administration centrale aux États-Unis, une inspection de dossier a eu lieu dans une salle du Royaume pour évaluer comment des dossiers sont en cours de constitution et une réunion a eu lieu avec le conseil d'administration de la Fondation Reclaimed Voices, dédié aux victimes d'abus sexuels commis par les témoins de Jéhovah. Par la suite, des recherches antérieures (internationales) sur les abus sexuels et les communautés fermées, y compris la communauté des témoins de Jéhovah, ont été étudiées.

Le rapport peut être téléchargé au format PDF sur le site Web de WODC

Le rapport peut être commandé sous forme de livre via Boom Uitgevers

Le rapport peut être lu sous forme de livre numérique via Open Access

Voir également la lettre du Parlement Dekker à la suite de ce rapport

2 commentaires

Laisser un commentaire